[Critique Film] – Mon Garçon

Mon Garçon

Pour son cinquième long-métrage, Christian Carion a décidé de réunir Guillaume Canet et Mélanie Laurent dans un thriller. Avec Mon Garçon, Christian Carion retrouve Guillaume Canet pour la troisième fois après Joyeux Noël et L’Affaire Farewell. Le réalisateur avait ce projet en tête depuis des années, mais le sujet sensible, la disparition d’un enfant, lui faisait peur. Ses trois derniers films étant des films historiques, Mon Garçon représente un réel… Continuer la Lecture

[Critique Film] – Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc

Jeannette

Avec P’tit Quinquin, Bruno Dumont avait opéré un virage important dans son cinéma en jouant beaucoup sur la carte de la comédie et du burlesque. 3 ans après cette mini-série, Dumont bifurque à nouveau dans un nouveau genre avec Jeannette, une nouvelle production Arte. Place donc cette fois-ci à la comédie musicale, et autant vous prévenir tout de suite on est à des années lumières de La La Land. Jeannette,… Continuer la Lecture

[Critique Film] – Pris au Piège

Pris au Piège

Le réalisateur Àlex de la Iglesia (Le Jour de la Bête, Les Sorcières de Zugarramurdi…) revient chez nous en VOD/DVD/BR avec Pris au Piège (El Bar en VO). « Madrid, 9 heures du matin. Des clients, qui ne se connaissent pas sont dans un bar. L’un d’entre eux sort et se fait tirer dessus, les autres se retrouvent bientôt prisonniers du bar. » Simple mais efficace, on pense de suite au climat d’attentats que… Continuer la Lecture

[Critique Film] – Wind River

  Cette critique comporte des éléments révélant des rebondissements de l’intrigue.  Découvert à Cannes au sein de la sélection Un Certain Regard, Wind River fait figure d’un énième polar dressant un constat de l’Amérique profonde, comme le faisaient en leurs temps des films tels qu’Insomnia, ou No Country for Old Men. Une toile sociale que le réalisateur Taylor Sheridan n’a jamais vraiment cessé de tissé, puisqu’il continue ici sur la… Continuer la Lecture

[Critique Film] – 120 Battements par minute

Robin Campillo, illustre inconnu du cinéma français, est un cinéaste disposant d’un rythme de travail particulièrement lent (trois films en quatorze ans). Paradoxalement, toute la force de 120 Battements par minute vient de son rythme, dans lequel on reconnaît rapidement le timbre des années 1990, la house-music, les épopées plurielles… La première chose qui frappe, c’est cet humanisme triomphant, que l’on pouvait déjà discerner dans Eastern Boys, dernier film de Robin… Continuer la Lecture