[Critique Film] – Heartstone, un été Islandais

Heartstone

Heartstone (ou Hjartasteinn en VO) est un film Islandais du réalisateur Gudmundur Arnar Gudmundsson. Bon c’est déjà assez rare de voir un film Islandais même si cela commence à changer, celui-ci est le premier a bénéficier d’une présentation à la Mostra de Venise. Si on avait déjà parlé des réalisations de l’île avec Béliers ou encore Sparrows, il reste à voir si celui-ci fait le café.

Heartstone

« Un village isolé de pêcheurs en Islande. Deux adolescents, Thor et Christian, vivent un été mouvementé. Tandis que l’un tente de conquérir le coeur d’une fille, l’autre se découvre éprouver des sentiments pour son meilleur ami. À la fin de l’été, lorsque la nature sauvage reprend ses droits sur l’île, il est temps de quitter le terrain de jeu et de devenir adulte… »

En gros, Heartstone nous parle de la jeunesse, la jeunesse qui s’emmerde profondément durant l’été en Islande, la jeunesse en pleine tourmente de se découvrir les uns les autres mais surtout de se découvrir soi-même. Comment se construire alors que tout le monde se connait dans ces petits villages peu peuplés ? C’est un thème qui avait déjà été abordé dans Sparrows l’année dernière alors jusqu’ici rien de nouveau (mis à part le thème de l’homosexualité). On retrouvera également les relations tumultueuses vécues aussi par les parents de ses jeunes.

Je ne vais pas vous mentir, avec son format de 2h le film est long, surtout qu’il ne s’y passe pas grand chose de bien nouveau ou de captivant.

Heartstone

Rien de bien fou dans la réalisation de Heartstone. Tout comme Sparrows ou Béliers, la principale force du film réside en ses paysages naturels à la fois magnifiques et désertiques. L’Islande a compris qu’elle pouvait tirer son épingle du jeu grâce à cela. Ce qui est dommage c’est que ça ressemble comme deux gouttes d’eau aux paysages de Sparrows (même lumière naturelle etc). Ça pourrait même être filmé dans le même village tellement on y retrouve des similitudes. Donc à moins que ce soit votre premier film issu des pays nordiques rien de nouveau sous le soleil.

Par contre le casting (d’inconnus ici encore) s’en sort bien. Touchant, tout dans la retenu et la finesse.

CaptainSmoke lui attribue la note de :
6/10

En bref

Heartstone est un film intimiste et touchant prenant place dans un patelin d’Islande. Même s’il ne s’y passe pas grand chose, le casting à fleur de peau s’en sort bien et mérite qu’on y jette un œil.

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr, cinéphile et sériephile, j'aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l'animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *