[Critique Film] – Snoopy et les Peanuts – Le Film

Snoopy et les Peanuts - Le Film

Si l’on connait davantage les studios Disney et DreamWorks, il en est un autre un peu moins médiatique qui n’a plus grand chose à prouver. BlueSky (L’Âge de Glace, Rio…) revient avec Snoopy et les Peanuts – Le Film. Adapté de l’œuvre de toute une vie de Charles Monroe Schulz, le film s’attaque à un véritable monument. C’est Steve Martino, le réalisateur de l’Âge de Glace 4 ou encore de Horton qui s’y colle, et c’est une franche réussite (même la 3D est la bienvenue).

Snoopy et les Peanuts - Le Film

Ce qui frappe, dès les premières secondes, c’est la qualité de l’image qui nous est proposé. Un savant mélange entre l’animation classique et contemporaine, le tout saupoudré d’une texture novatrice très agréable à l’œil. Ce savoureux mélange donne au monde de Charlie Brown un charme indéniable. Pour couronner le tout, certaines animations semblent tout droit sorties des comics de son créateur. Par ailleurs, notons que Craig Schulz (le fils du créateur), est à l’origine du projet et du choix du réalisateur, ce qui conforte cette sensation de qualité.

Rare sont les films d’animation adaptés d’un univers qui savent innover tout en restant fidèle au matériel original.

Snoopy et les Peanuts - Le Film

Le pitch est simple et enfantin : Charlie Brown est un loser. Il échoue dans à peu près tout ce qu’il entreprend, et toute sa classe le sait. Seulement, le jour où une nouvelle élève arrive (et qu’elle est jolie), Charlie décide de tout faire pour l’impressionner, tandis que son chien Snoopy rêve de combats épiques contre son ennemi, le Baron Rouge.

En 1h30, Snoopy et les Peanuts – Le Film enchaîne les situations rocambolesques, entre l’imagination débordante de Snoopy et les tentatives désespérées de Charlie d’impressionner sa belle. Ce qui est fort, c’est que le film nous propose une virée en enfance, loin des nouvelles technologies, à une époque ou les enfants s’amusent simplement. Pareillement, dans ce monde d’enfants, il n’y a pas de place pour les adultes. Vous n’en verrez aucun dans le film, et les rares dialogues dont ils disposent se résument à un charabia incompréhensible, marquant bien la barrière entre les deux mondes.

Point fort, aucun personnage n’a été oublié, et tous auront leur rôle à jouer dans l’histoire.

Snoopy et les Peanuts - Le Film

Le scénario est peut-être le point faible du film, tant les situations s’enchaînent telles des scénettes un peu décousues, et seule la trame principale rappelle au spectateur qu’il y a bien un but quelque part. Néanmoins le film plaira aux petits et au grands qui recherchent un beau film de Noël à partager en famille, loin des blockbusters tapageurs que l’on nous propose généralement.

Pour finir, il faut noter que la bande originale est excellente de bout en bout.

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr,
cinéphile et sériephile, j’aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l’animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *