[Critique Film] – The Book of Henry

The Book of Henry

Colin Trevorrow, avec l’argent gagné avec le blockbuster Jurassic World a pu financer son projet plus intimiste : The Book of Henry. Bon, le film a bidé aux Etats-Unis (en plus de n’être toujours pas annoncé chez nous) et il n’est plus réalisateur de Star Wars 9, donc on se pose plein de questions sur l’avenir de Colin.

The Book of Henry

« Un enfant précoce élevé, avec son frère, par leur mère célibataire, échafaude un plan pour aider sa jeune voisine battue par son père. »

Ok, Colin Trevorrow se la joue clairement Spielberg ici. les références sont aussi nombreuses (et clichées) que mal amenées, mais l’ambiance générale reste sympathique. Jusqu’à ce que le scénario dérive complètement et alterne entre le drame, le thriller, et les bons sentiments. Les changements sont aussi brusques que fréquents, comme si le monteur avait bu, ou que le réal ne savait pas vraiment ce qu’il souhaitait raconter.

The Book of Henry

The Book of Henry dispose tout de même d’une photographie soignée, et surtout d’un excellent casting regroupant la fantastique Naomi Watts, Dean Norris, Lee Pace ainsi que des jeunes : Jaeden Lieberher, Jacob Tremblay et Maddie Ziegler. D’ailleurs même si l’affiche ne le montre pas, c’est bien Naomi Watts qui tient le rôle principal. Enfin je crois. Rien n’est clair dans ce film.

C’est un bien triste bilan, la structure et l’écriture du film auraient du être corrigées parce que le reste tient la route, même la bande originale s’en sort bien.

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr,
cinéphile et sériephile, j’aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l’animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *