[Critique Série] – The Terror

The Terror

The Terror est une mini-série adaptée du roman du même nom de Dan Simmons, lui même arrangé d’après une histoire vraie, la disparition des HMS Erebus et Terror  fin 1800. Mise en chantier à la suite du succès de The Walking Dead, la série est diffusée sur la chaine américaine AMC mais également sur Amazon Prime Video un peu partout dans le monde. L’histoire de cette disparition est déjà passionnante, voyons si les ajouts de Dan Simmons servent le récit.

The Terror

« En 1847, la Marine Royale britannique entreprend une périlleuse mission : découvrir le passage du Nord. Forcé de prendre le commandement, le capitaine Francis Crozier devra gérer le froid glacial, les menaces de mutinerie, le manque de nourriture ainsi qu’une menace bien pire encore… »

The Terror est injustement catégorisée en série d’horreur/épouvante, ce qui n’est pas du tout le cas. C’est une série d’ambiance bien particulière penchant vers ces thèmes sans pour autant en faire partie. La série démarre au tout début des emmerdes pour les équipages de deux bateaux, bien déterminés à trouver le fameux passage à travers les glaciers. Les problèmes vont s’accumuler, mais tout viendra du blocage dans la glace qui immobilisera bien trop longtemps les hommes.

L’ajout principal de Dan Simmons, c’est la « créature » issue de la mythologie Inuit qui traque inlassablement les hommes déjà en proie avec leurs démons intérieurs. Il faut dire que si elle est dispensable tant le matériau de base est solide, elle renforce le côté survie et ajoute quelques passages sanguinolents à l’ensemble.

J’aime le thème. L’Homme blanc qui vient dans un territoire sauvage, amener maladies et chasses massives qui dérèglent l’ordre naturel des choses pour les populations locales, c’est peu abordé. Ici c’est très léger, l’affaire de 2 ou 3 lignes de dialogues mais quand même, c’est fait.

The Terror

Le casting de The Terror est vraiment bon : Jared Harris est impeccable, tout comme Tobias Menzies ou Ciarán Hinds. D’ailleurs ces deux derniers se sont déjà croisés dans Game of Thrones. Je n’évoque ici que les têtes d’affiches mais de nombreux seconds rôles se révèleront aussi important et tout aussi convaincants. La peur, la maladie, la faim et la paranoïa apporteront leur lot de jolies performances.

Si la série propose des décors et costumes de grande qualité, elle choisira de réduire petit à petit l’utilisation de plans larges en extérieur, pour renforcer l’idée d’isolement des marins obligés de se terrer à l’abri du froid, à l’abri des autres et surtout d’eux-même. C’est un choix que je n’aurais pas forcément fait (du moins pas si rapidement) mais l’épisode final viendra quelque peut changer à nouveau cela.

Rares sont les films (et encore plus les séries) à aborder le thème du grand nord, surtout à cette époque. J’en suis particulièrement friand ce qui explique le demi point cadeau. De plus on a droit à des Inuits parlant l’Inuktitut.

CaptainSmoke lui attribue la note de :
7/10

En bref

Excellente surprise en 10 épisodes seulement, The Terror aborde un thème rare qui changera des productions habituelles, et propose casting, décors et ambiance de qualité.

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr, cinéphile et sériephile, j'aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l'animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *