[Critique Film] -1917

1917

1917, France. Un jeune soldat anglais et son ami doivent traverser le No Man’s Land. La mission est cruciale : ils doivent empêcher une garnison de donner l’assaut et de tomber dans un guet-apens allemand. Leur temps est limité, et ils sont entièrement seuls. Un plan séquence de deux heures : le pari de Sam Mendes pour retranscrire l’intensité et l’urgence de son histoire n’était pas gagné d’avance. Pas gagné,… Continuer la Lecture

[Critique Film] – Ad Astra

En 2012, Felix Baumgartner saute de trente neuf mille kilomètres dans le but de dépasser la vitesse du mur du son. En 2019, Brad Pitt en chute libre, dont le parachute va jusqu’à porter les mêmes couleurs que celles de Baumgartner, ouvre deux heures d’un film de science-fiction réaliste qui ne cessera, du début à la fin, de mettre en avant la culture dont il est tiré, et de s’en… Continuer la Lecture

[Critique Film] – Parasite

Un jeune homme de famille modeste devient tuteur d’une adolescente dont les parents sont très aisés. Il décide de profiter de la naïveté de la mère pour faire embaucher sa famille entière au service de ses patrons.  Palme d’Or à Cannes, Parasite se veut une tragi-comédie drôle mais surtout percutante. La critique sociétale acerbe de Bong Joon-Ho s’affine et s’affirme déjà depuis quelques films (avec Snowpiercer et Okja) et trouve… Continuer la Lecture

[Critique film] – Rocketman

Comment Reginald Dwight, jeune homme passionné de piano, venant d’une famille modeste, est-il devenu l’icône Elton John ? C’est ce que nous raconte Rocketman, comédie musicale enlevée et entrainante. Attention, cette critique contient quelques spoilers.  C’est avec un parti-pris audacieux que commence le film de Dexter Fletcher dès ses premières minutes : celui de parler d’Elton John sous le prisme de ses addictions. C’est un chanteur addict et désabusé que… Continuer la Lecture

[Critique Film] – Coeurs Ennemis

Grande habituée des period drama, ces films à costume historiques, Keira Knightley s’affiche depuis quelques semaines dans une robe dorée – qui n’est pas sans rappeler sa sublime tenue verte dans Atonement de Joe Wright – sur des posters d’un film dont le titre flaire bon le drame historique : Coeurs Ennemis. Et si c’est effectivement le cas, le premier long métrage au cinéma de James Kent est aussi une… Continuer la Lecture