[Critique Film] – Les Indestructibles 2

Les Indestructibles 2

Attendu par beaucoup comme le messie (14 ans quand même), Les Indestructibles 2 débarque enfin et je me devais de vous en parler. Brad Bird est un réalisateur habitué de l’univers Disney et surtout de l’animation. Il est à l’origine de l’excellent Le Géant de Fer, de Ratatouille, des Indestructibles mais aussi de films assez moyens comme Mission : Impossible Protocole Fantôme ou encore A la Poursuite de Demain. Bref une valeur sûre pour Disney/Pixar niveau animation. Je dois tout de même, avant d’aborder ce nouveau long métrage, vous prévenir que je ne suis pas du tout fan du premier volet, que j’avais trouvé plat, assez moche et totalement oubliable malgré son Oscar remporté.

Les Indestructibles 2

« Notre famille de super-héros préférée est de retour! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier… Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique. »

Scénaristiquement c’est beaucoup mieux que le premier volet, même si rien n’est bien nouveau pour qui s’intéresse un tant soit peu à l’univers des super-héros en général. J’irai même jusqu’à dire que le méchant est fade. Mais ce n’est pas ce qui fait la force du film ici. Ce qui nous intéresse et qui fait que le film fonctionne, c’est la famille Indestructible : les combats en équipe et les galères du quotidien vont parler à tous, enfants comme parents.

De plus chaque personnage dispose d’un traitement égal, surtout le bébé Jack-Jack qui a enfin une utilité. Mais d’ailleurs, c’est le principal reproche que je ferai à ce film : pourquoi ne pas avoir fait un bond dans le temps, ne serait-ce que de quelques années ? On aurait pu alors avoir une vraie évolution des personnages avec les parents vieillissants, les enfants adolescents et le bébé devenu un garçon tout comme est Flèche aujourd’hui. Peut-être dans une suite ?

La durée est quand même assez longue et ce qui peut amuser au départ semble redondant vers la fin. 2h de film, l’idéal pour perdre l’attention des spectateurs. D’ailleurs pour l’anecdote c’est le film Pixar le plus long, et le long métrage d’animation de synthèse le plus long jamais réalisé. De quoi se vanter ? Nan.

Les Indestructibles 2

Visuellement on sent quand même une nette différence, les 14 années passées ont permis d’améliorer les capacités techniques des animateurs. Néanmoins on alterne encore ici des passages très beaux (les extérieurs, les scènes d’action, le feu et la glace…) avec des choses en dessous (les costumes et personnages secondaires). Certes il fallait bien coller au style du premier c’est bien normal, mais voilà. La musique de Michael Giacchino est encore une fois très réussie (Là Haut, Ratatouille, Les Indestructibles, Coco, Vice-Versa et Cars 2)

Les Indestructibles 2 explose déjà les records de fréquentation, dépassant déjà Le Monde de Dory. Il sera un des cartons de l’année tout comme l’avait été le précédent volet, il faut donc s’attendre à une suite… Dans 14 ans ?

CaptainSmoke lui attribue la note de :
7/10

En bref

Les Indestructibles 2 fait selon moi mieux que le 1, tout en ayant quelques défauts. Il n’en reste pas moins un solide film d’animation familial devant lequel chacun pourra y trouver son compte.

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr, cinéphile et sériephile, j'aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l'animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *