[Critique Film] – L’Extraordinaire Voyage de Marona

Marona

La réalisatrice (!) Roumaine Anca Damian (Le Voyage de Monsieur Crulic, La Montagne Magique…) revient cette année avec son sixième long métrage et certainement celui le plus accessible : L’Extraordinaire Voyage de Marona.

Marona

« Victime d’un accident, une chienne se remémore les différents maîtres qu’elle a eus et qu’elle a aimés inconditionnellement tout au long de sa vie. Grâce à son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d’amour. »

D’emblée le parti pris est étonnant. On commence par la fin avec le décès de Marona, jeune chienne et héroïne de notre histoire. Comme chacun sait, lorsque l’on décède, toute notre vie passée défile devant nos yeux, et c’est exactement ce que va nous raconter le film : l’extraordinaire voyage de Marona.

Ne vous y trompez pas en regardant son affiche colorée et ses dessins enfantins, le film ne s’adresse pas à un public jeune. Les thèmes abordés (violence, abandon, addictions et maladie) son déstabilisants et mettrons en opposition deux mondes : celui des hommes et celui de la chienne, son meilleur ami. Marona fait preuve d’un incroyable amour envers chacun de ses maître, pardonnant sans cesse leurs écarts.

Marona

La direction artistique du film va diviser. Ce qui est certain c’est qu’Anca Damian nous livre ici une véritable vision d’artiste, sa patte graphique bien à elle. Et chez moi ça fonctionne, j’ai été véritablement embarqué dans le trip hypnotisant des différentes vies de Marona auprès de ses maîtres. La bande originale du français Pablo Pico est également très réussie, soulignant les différents segments de chaque maître.

L’aventure de Marona n’est certes pas exempt de défauts (on pourra lui reprocher d’être un peu trop psychédélique parfois), mais cela reste un excellent film d’animation qui a l’avantage trop rare d’être réalisé par une femme.

CaptainSmoke lui attribue la note de :
7/10

En bref

L’Extraordinaire Voyage de Marona est un film dur, cru et pourtant également un véritable porteur d’un message d’amour.

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr, cinéphile et sériephile, j'aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l'animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *