[Critique Film] – Mon Poussin

Mon Poussin

C’est bien connu, le début de l’été annonce également le grand retour des comédies françaises bon public en salles. Mon choix s’est porté sur Mon Poussin réalisé par Frédéric Forestier. On retrouve Isabelle Nanty, Pierre-François Martin-Laval et Thomas Solivérès (déjà aperçu dans Intouchables).

Mon Poussin

« Vincent, 18 ans, se fait larguer par Elina. C’est son premier amour, c’est la fin du monde ! Ses parents décident donc de prendre les choses en main et vont tout tenter pour lui faire oublier cette fille : il devra les suivre dans une cure de désintoxication amoureuse dont ils vont imaginer le programme… »

En lisant ce résumé, on s’imagine que l’histoire principale va se concentrer sur Vincent et son chagrin d’amour. C’est le cas pour… la première partie du film uniquement. Ensuite, l’intrigue tourne autour des parents. En voyant leur fils aussi triste et prêt à tout par amour, ils se posent des questions sur leur propre couple. La seconde moitié du film est donc consacrée aux parents de Vincent. Et c’est dommage…

Mon Poussin

Frédéric Forestier a voulu se démarquer des autres comédies en poussant l’humour jusqu’au bout. Le programme concocté par les parents est riche en idées farfelues qui font rire de temps en temps. Je me suis moins laissée convaincre par l’intrigue sur les parents même si le duo Isabelle Nanty/Pef fonctionne très bien, en raison de leur amitié et complicité à la ville. Et comme dans toutes les comédies, tout est bien qui finit bien : Vincent est de nouveau en couple avec Elina, et les parents sont heureux comme au premier jour. Aucune surprise donc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *