[Critique Film] – Pris au Piège

Pris au Piège

Le réalisateur Àlex de la Iglesia (Le Jour de la Bête, Les Sorcières de Zugarramurdi…) revient chez nous en VOD/DVD/BR avec Pris au Piège (El Bar en VO).

Pris au Piège

« Madrid, 9 heures du matin. Des clients, qui ne se connaissent pas sont dans un bar. L’un d’entre eux sort et se fait tirer dessus, les autres se retrouvent bientôt prisonniers du bar. »

Simple mais efficace, on pense de suite au climat d’attentats que nous ne connaissons que trop bien. La psychose s’installe peu à peu, et Pris au Piège repose là dessus. La peur transforme les protagonistes. La peur de l’autre, la peur de l’inconnu.

Ce que nous propose le film au départ est très chouette, et puis ça part un peu en sucette. Complètement même. On pourra reprocher à Pris au Piège de ne pas trop savoir où il va et de ne rien expliquer.

Mais c’est également sa force, surprendre par l’inattendu (le grotesque même) en changeant de genre.

Pris au Piège

Le casting de Pris au Piège est sympa, très espagnol et comme d’habitude avec Àlex de la Iglesia, très caricatural. Les acteurs en font des tonnes, on frôle ainsi souvent le nanar. C’est ainsi assez difficile « d’entrer » dans le film et de s’attacher aux personnages, mais qu’on se le dise, la Corée du Sud n’a plus le monopole du poussif !

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr,
cinéphile et sériephile, j’aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l’animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *