[Critique Film] – Ralph 2.0

Ralph 2.0

Alors que personne n’en voulait, Disney nous apporte en ce début d’année la suite d’un film moyen : Les Mondes de Ralph (ou Wreck-it Ralph en VO). C’est donc à nouveau Rich Moore ( Zootopie…) qui reprend la réalisation aidé cette fois-ci de Phil Johnston. Cette suite nommé sans grand goût Ralph 2.0 (ou Ralph Breaks the Internet) nous emmène non pas dans l’univers retro des bornes d’arcade mais dans la nébuleuse Internet.

Ralph 2.0

« Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ? Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’étrange univers d’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants d’Internet, les Netizens, afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube… »

Pour être franc, je n’aimais déjà pas le premier opus que je trouvais dénué de magie, d’identité forte et d’un vrai bon scénario, alors je n’ai pas abordé cette suite en l’idéalisant. C’est simple, le scénario est bien pire que la première fois. Ici exit le côté sympathique des bornes d’arcade pour laisser place à la technologie 2.0 ! C’est malheureusement pas bien prenant et surtout rempli de clichés, de références à des marques, c’est très mal exploité et maladroit. C’est comme si votre oncle, ivre à Noël, vous sortait des trucs plus clichés les uns que les autres.

Ralph 2.0

Visuellement il n’y a rien à reprocher à Ralph 2.0, mais ce n’est pas très étonnant quand on est habitué à l’expertise des studios Disney années après années. La quasi totalité des anciens personnages reviennent, avec quelques ajouts tout aussi fades qu’avant.

Bref, pas grand chose à ajouter de plus, d’ailleurs la com’ se base principalement sur un passage en particulier (environ 3 minutes du film), où il est amusant d’y retrouver toutes les princesses Disney en même temps, tournées en dérision. Mais ça ne suffit pas hein, les marketeux.

CaptainSmoke lui attribue la note de :
4/10

En bref

Curieuse stratégie de Disney de ramener à la vie une franchise que personne ne voulait revoir, en lui amenant une suite encore moins réussie.

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr, cinéphile et sériephile, j'aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l'animation.

One Comment

  1. J’ai aimé le 1er film, plus que mal d’autres classique de la firme aux grandes oreilles, j’ai été content d’apprendre la nouvelle d’une suite.
    Quand je lis que personne n’attends une suite à ce « film moyen », je me sens un peu pris pour un con, puisque visiblement je ne suis personne… Le 1er film avais une seconde lecture intéressante sur l’exclusion et la place d’une personne dans la société, qui peux toucher les personnes qui ressentent ce genre de mal être.

    J’irai voir avec plaisir cette suite, ne vous en déplaise, je pense que derrière la côté très publicitaire il doit y avoir un truc intéressant à creuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *