[Critique Série] – Ducktales, saison 01

Ducktales

C’est vraiment arrivé, une nouvelle version de La Bande à Picsou (Ducktales en vo) a vu le jour. Cette version 2017 a été repensée, remaniée, modernisée. A quel point ? On en parle tout de suite.

Ducktales

Au départ, l’annonce pouvait faire peur. Je m’attendais à de l’image de synthèse et à quelque chose d’enfantin. Les premières images dévoilées ont rassuré tout le monde : certes le style est plus moderne et peut diviser, mais au moins on reste dans l’animation traditionnelle, avec ce souffle d’aventure qui caractérise la série Ducktales d’origine.

Ici on brise les codes, on va aborder des thèmes chers aux fans des canards. le fil rouge de la saison repose sur l’enquête des neveux pour découvrir ce qu’il est advenu de leur mère, Della. C’est extrêmement osé, ce sujet a été soigneusement évité par des générations d’auteurs, de Carl Barks à Don Rosa. Mais allez ok, la série se déroule dans un univers parallèle aux histoires de Barks/Rosa, tout comme Darkwing Duck (qui est habilement présent sous la forme de clin d’œil.

Cette saison se révèle assez sombre par les thèmes abordés, mais on pourra regretter que trop d’épisodes sans beaucoup d’intérêt viennent « casser » le rythme de progression du scénario principal. Sinon, le final vaut vraiment le détour, et ce Donald mon dieu…

Parce que oui, la plus grosse qualité de cette première saison c’est d’avoir ajouté Donald en personnage récurrent (pitiez j’en veux encore).

Ducktales

Graphiquement cette nouvelle Bande à Picsou divise. Les personnages sont assez bien réalisés, même si certaines transformations sont étranges (Mamie Baba ou Gripsou), mais c’est surtout sur les décors que le bât blesse : cet excès de traits modernes rend le tout très pauvre en détails.

Le casting vocal est assez classe avec David Tennant, Danny Pudi, Jim Rash, Kate Micucci, Ben Schwartz, Tony Anselmo, Bobby Moynihan ou encore Allison Janney.

Au niveau de la bande originale c’est efficace, et la réinterprétation du générique est également de qualité.

On notera la présence des antagonistes principaux (Les Rapetou, Gripsou, Miss Tick…) et de quelques nouveaux.

Il serait bon par la suite de ne pas lancer trop de personnages sans vraiment les utiliser, chacun a une personnalité qui mérite quelques épisodes pour les exploiter véritablement (Gontran, Goldie…).

De même je me plais à rêver de davantage d’histoires d’explorations et autres aventures en utilisant les histoires de Barks et Rosa. J’y crois pour la saison 2 !

CaptainSmoke lui attribue la note de :
7/10

En bref

Cette nouvelle mouture de Ducktales vaut le coup d’œil ne serait-ce que pour l’ajout de Donald Duck.

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr, cinéphile et sériephile, j'aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l'animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *