[Critique Film] – Last Flag Flying

Last Flag Flying

Après Boyhood et Everybody Wants Some !! Richard Linklater revient avec Last Flag Flying en ce début d’année, un road movie emmené par le trio Carell/Cranston/Fishburne.

Last Flag Flying

« En 2003, Larry « Doc » Sheperd, un ancien médecin de la Navy, retrouve Sal Nealon, un gérant de bar et le révérend Richard Mueller. Tous les trois ont combattu ensemble au Vietnam mais ils ne s’étaient pas revus depuis trente ans. Larry est venu leur demander de l’accompagner aux funérailles de son fils, mort au combat en Irak et dont le corps vient d’être rapatrié aux Etats-Unis. Sur la route, l’émotion se mêle aux fous-rires car les trois hommes voient leurs souvenirs remonter et ils retrouvent leur camaraderie… »

Le film nous propose un road movie dramatique sur le thème du deuil (comme Little Miss Sunshine sans l’humour et la légèreté). Là où c’est intéressant c’est qu’il met en scène un ancien soldat de la guerre du Vietnam dont le fils vient de décéder en Irak. Cette relation entre les générations est abordée avec brio par Larry Meadows (Steve Carell) qui se retrouve secondé par ses anciens compagnons d’armes Buddusky (Bryan Cranston) et Mulhall (Laurence Fishburne). Chaque personnage va alors voir ressurgir les démons du passé et leur relation passée avec l’armée Américaine, ses règles et ses gradés. Heureusement on nous épargne la patriotisme habituel tout comme le rejet de l’armée de l’oncle Sam. Finalement rien n’est tout blanc ou tout noir.

C’est finalement le seul point intéressant du film, et sur plus de 2h on trouve le temps clairement long.

Last Flag Flying

Au niveau de la réalisation, Richard Linklater semble rendre un film impersonnel. Aucune patte, à croire qu’Amazon Studios a simplement passé une commande d’un réalisateur renommé et d’un bon casting sans avoir préparé l’œuvre jusqu’au bout. Le pire c’est que le trio qui porte le film de bout en bout s’en sort bien, aucun ne prenant le dessus sur l’autre, mais cela ne suffit pas pour rendre le film passionnant.

Malheureusement Last Flag Flying sera le premier « grand » film oubliable de ce début 2018.

CaptainSmoke

CaptainSmoke

Fondateur de DansTonCinéma.fr, cinéphile et sériephile, j'aime découvrir des perles inconnues dans le cinéma traditionnel comme dans l'animation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *