[Critique Série] – True Detective, saison 3

De janvier à mars 2014, la première saison de True Detective mit une claque à toute la concurrence. On se souvient de sa réalisation magnifique (merci Cary Fukunaga), de son casting cinq étoiles mené par un Matthew McConaughey en plein renaissance artistique (à l’époque) et de ses fameux dialogues et monologues déclamées dans le bayou louisianais écrit par un Nic Pizzolatto que le monde entier découvrit à cette occasion (et… Continuer la Lecture

[Dossier] – Qui dit nouvelle année dit forcément petit bilan séries de 2018

Bonne année et bonne santé ! En 2018, comme en 2017, on n’a toujours pas le temps de voir tout ce qui passe à la télévision/sur les services de SVOD/sur Youtube/sur la Lune (rayez la mention inutile) et ce n’est pas prêt de s’arranger. L’année fut longue, alors installez-vous tranquillement, voici un petit bilan de ce que nous avons vu sur le petit écran ces douze derniers mois. Comme dirait… Continuer la Lecture

[Critique Série] – Adventure Time : the fun will never end

2018 aura donc été la fin d’une ère pour deux chaînes : FX, qui a perdu avec The Americans sa série de prestige qui fera date dans le genre de l’espionnage – et qui un jour sera réévaluée à sa juste valeur ; et Cartoon Network, qui voit sa série des années 2010 se terminer après neuf années de diffusion. Alors emmenez vos amis avec vous, prenez vos mouchoirs et… Continuer la Lecture

[Critique Série] – Hilda

Il y a deux façons de voir le déluge de sorties séries qui sortent sur toutes les chaînes et sites de streaming en septembre. Côté verre à moitié vide, il existe des petites perles qui passent malheureusement inaperçues. Il faut faire des choix et les sacrifiés potentiellement bons sont (pour l’instant) nombreux : Black Earth Rising, Bodyguard, A Discovery of Witches, The Cry (la rentrée UK a l’air extrêmement intéressante soi-dit… Continuer la Lecture

[Critique Série] – Maniac

Cary Joji Fukunaga. Pour beaucoup, il est associé à la première saison de True Detective et à son plan-séquence dément, mais l’Oaklandais de naissance s’était aussi distingué en réalisant en 2015 une des premières grosses fictions cinématographiques de Netflix, Beasts of no Nation (primé à Toronto et qui reste encore à ce jour ce que la plateforme a sorti de mieux dans le domaine). Pas étonnant donc de le revoir derrière… Continuer la Lecture