[Critique Série] – Dark, saison 2

Dark

« À la veille d’événements apocalyptiques, les familles de Winden découvrent qu’elles ont un rôle décisif à jouer dans le destin de leur monde. »

Il y a environ un an et demi, je vous parlais de la première saison de la série allemande Dark (ici). J’avais été conquise par la qualité de l’intrigue mise en valeur par une image et une bande-son époustouflantes. Le 21 juin, les 8 épisodes de la saison 2 étaient mis en ligne sur la plateforme Netflix. Je les attendais avec beaucoup d’impatience, ai-je été autant charmée ?

Comme je vous l’expliquais dans ma critique en 2018, il faut être concentré pour suivre (et comprendre) Dark. Le petit récap’ proposé avant le premier épisode de cette saison 2 est un peu trop succinct pour que l’on se remémore toute l’intrigue de la saison précédente. Il vaut mieux revoit entièrement la saison 1 pour ne pas perdre le fil de l’histoire…

Cette saison est avant-tout marquée par des rencontres entre les personnages eux-mêmes : le Jonas adolescent discute avec lui-même à l’âge adulte, le personnage de Claudia apparait à la fois en tant que directrice de la centrale nucléaire puis comme femme très âgée aux longs cheveux blancs… Il faut être attentif pour reconnaitre chaque personnage, incarné par différents visages et à différentes époques. Et ajoutons à cela que les personnages voyagent à travers les époques… D’autant plus que cette saison 2 se déroule sur 5 périodes. Pourtant, le puzzle se construit peu à peu. Les personnages évoluent dans le passé et dans le futur. N’oublions pas une chose : « tout est intimement lié ».

Dark

Netflix

Très présente cette fois encore, la musique accentue les grands moments d’émotions. Elle fait partie de l’intrigue et est présente notamment lors de la découverte de nouveaux éléments. Notons également la fluidité du montage et la maîtrise technique de la caméra. Tout s’enchaîne vraiment bien, il n’y aucun temps mort. L’esthétique est soignée (un clair obscur ponctué de couleurs vives) et agrémentée d’effets spéciaux, parfaitement utilisés. La beauté des images nous emporte et nous fait voyager à travers les époques. Il faut également souligner l’incroyable casting. Certains acteurs qui incarnent le même personnage mais à une époque différente se ressemble physiquement. De quoi gagner en crédibilité.

Dark

Netflix

Si la principale question de Dark est « quand ? », la saison 3 devra aussi répondre à « comment ? » : comment le passé a-t-il façonné le futur ? comment les dimensions temporelles vont-elles interagir dans l’histoire ? ou encore, comment Adam va-t-il mettre son plan à exécution ?

PaulineG lui attribue la note de :
7/10

En bref

Cette saison intermédiaire se définit par une prouesse des réalisateurs accentuée par une intrigue toujours aussi complexe, voire un peu trop. On se pose encore beaucoup de questions. Prévue en 2020, la saison 3 sera la dernière et elle contiendra sans doute les réponses que l’on attend…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *